Le Havre - Terre de Normandie

Quand découverte rime avec photographie.



Portail officiel de la ville du Havre  Site de l'office de tourisme du Havre  Site de la Communauté de l'Agglomération Havraise  Site officiel du Comité Régional de Tourisme de Normandie  Site de la Région Haute Normandie  Site officiel du Département de la Seine-Maritime


18 novembre 2008

La Cité de Carcassonne (4/11).

(EOS 40D)

J'ai le regret de vous annoncer que la visite de la Cité de Carcassonne, s'achève sur ce post. Cependant rassurez vous, ce n'est que la partie architecturale qui se termine aujourd'hui et quelques posts vont encore suivre ces prochains jours.

Vous allez pouvoir découvrir aujourd'hui ce qu'est exactement la "lice", terme que j'ai évoqué à quelques reprises dans les pots précédents.
C'est en fait l'espace plat qui sépare les deux enceintes de la Cité. Ce système comportait, à l'époque de sa mise en œuvre (avant la généralisation de l'artillerie), de nombreux avantages défensifs. Il permettait d'attaquer les assaillants selon deux lignes de tirs, l'enceinte extérieure, si elle était franchie, ralentissait les assaillants et les divisait. Les assaillants une fois parvenus dans les lices étaient alors particulièrement vulnérables dans cet espace dépourvu d'abri, de plus les cavaliers pouvaient combattre plus facilement. On distingue les lices basses, situées au Nord et allant de la porte Narbonnaise à la porte de l'Aude où se trouvent les enceintes les plus anciennes datant des Wisigoths ou les lices hautes, situées au Sud, où se trouvent les murailles les plus récentes construites sous Philippe III le Hardi.

_MG_3777


Je vous précisais dans le post de samedi que la Cité fortifiée de Carcassonne était classée depuis 1996 au patrimoine mondial de l'UNESCO, je tiens aujourd'hui à apporter une petite rectification puisque en réalité, ce site a été inscrit à la liste le 04 décembre 1997. Vous pouvez voir ci dessous la plaque qui orne l'entrée côté porte Narbonnaise.

_MG_3772


Il faut également savoir que plusieurs films de cinéma ont été tournés à Carcassonne autour de la Cité, vu qu'elle offre un décor de cinéma du Moyen-Âge presque parfait. Ainsi, s'y sont tournés des films comme Le retour du croisé de Louis Feuillade (1908), La merveilleuse vie de Jeanne d'Arc de Marco de Gastyne (1929), Le miracle des loups de Raymond Bernard (1924), La fiancée des ténèbres de Serge de Poligny (1944), Le miracle des loups de André Hunebelle (1961), Le Corniaud de Gérard Oury (1965), Un lion en hiver de Anthony Harvey (1968), La promise de Franc Roddam (1985), Robin de bois, prince des voleurs de Kevin Reynolds (1991), Les visiteurs de Jean-Marie Poiré (1992) et Le destin de Youssef Chahine (1997).

Quelques chiffres:

2 500 ans d'histoire
52 tours dans les remparts de la Cité
3 kilomètres environ de fortifications
1 323 hommes nécessaires pour la défense de la Cité d'après Viollet-le-Duc
30 % seulement de la Cité est restaurée
58 années de travaux de restauration
2 millions de visiteurs dans la Cité par an ce qui la place parmi les sites touristiques de Province les plus visités en France dont 330 000 entrées pour l’année 2001 au château Comtal
100 habitants en 2005

Post mis en ligne par Yannick Burey à 03:11 (Catégorie - Hors Normandie: Carcassonne )Il y a [11] Point(s) de vue


Commentaires

Laissez moi votre point de vue









 

Copyright © Yannick_76 . Le Havre-Terre de Normandie | 2006 - 2010 | Tous droits réservés