Le Havre - Terre de Normandie

Quand découverte rime avec photographie.



Portail officiel de la ville du Havre  Site de l'office de tourisme du Havre  Site de la Communauté de l'Agglomération Havraise  Site officiel du Comité Régional de Tourisme de Normandie  Site de la Région Haute Normandie  Site officiel du Département de la Seine-Maritime


27 novembre 2008

La Cité de Carcassonne (10/11).

(EOS 40D)

La journée carcassonnaise touche à sa fin, cependant avant de clôturer définitivement le sujet et de dire "au-revoir" à la Cité médiévale, je vous propose de la découvrir, jusqu'à demain, dans son ensemble. Le cliché du jour est en réalité un panorama qui vous permettra de constater que les remparts dominent, en toute logique, ce que l'on appelle la ville basse. Ce plan large fut pris depuis le Pont Neuf, pont qui "enjambe" l'Aude.

_MG_3975____MG_3981

Voir en grand format.

Pour accompagner ce panorama, rassurez vous, je ne vais pas de nouveau vous faire l'historique de la Cité, mais je vais vous parler du Pont Vieux. Pont qui, comme celui où je me situais pour déclencher, permet la traversée de l'Aude.
L'ouvrage
qui a remplacé l’ouvrage féodal jadis bâti en amont, sur l’emplacement du pont romain, date du début du XIVème Siècle. L’œuvre était en cours d’exécution en 1315, elle ne dut guère s’achever que vers 1320. Une imposition spéciale avait été instituée pour couvrir la dépense.
Dans les douze arches en plein cintre du pont, les diamètres d’ouverture sont inégaux et leurs longueurs varient entre 10 et 14 mètres. On voit par là que l’ouvrage a été exécuté arche par arche, au fur et à mesure des ressources.

Le pont était divisé en deux parties par un arc en pierre, fondé sur un avant et un arrière-bec, lequel formait la limite des deux communautés de la Cité et de la Ville-Basse. C’est là que se signaient les traités de paix conclus à la suite des dissensions intestines qui ont souvent agité les habitants des deux villes de Carcassonne.
L’aspect du pont n’a changé que depuis 1820. On y voyait encore à cette époque des parapets fort légers, flanqués de deux trottoirs gracieux. Deux arches s’écroulèrent en 1436, mais outre la réparation qui fut faite alors, plusieurs autres parties furent remaniées en 1559 et même postérieurement, sans cependant lui faire perdre son cachet primitif. La restauration de 1820 est celle qui a le plus altéré son ancienne forme.
Il était primitivement défendu sur la rive gauche par une tête de pont formidable qui enveloppait à peu près tout le faubourg actuel. Du côté de la Cité, il se reliait aux défenses de la forteresse par une ligne de courtines flanquées.

En 1999, une étude menée par la Ville de Carcassonne et l’architecte des Monuments de France en liaison avec les services de l’Etat a permis de dresser un projet de remise en valeur de l’extrémité est du pont Vieux et de l’entrée de la rue Trivalle.
La future rampe remodelée dégage la façade magnifique de l’ancienne manufacture de draps qui devint manufacture royale en 1696.
La 13ème arche à l’Est du pont a été dégagée, la rampe d’accès entre les rues de la Barbacane et Trivalle ainsi que l’espace compris entre les façades des immeubles et le jardin Pierre et Maria Sire sont terrassés et nivelés, ce qui permet de dégager une esplanade utilisée en parking de voitures à l’ombre d’un mail de platanes.

Post mis en ligne par Yannick Burey à 03:00 (Catégorie - Hors Normandie: Carcassonne )Il y a [9] Point(s) de vue


Commentaires

Laissez moi votre point de vue









 

Copyright © Yannick_76 . Le Havre-Terre de Normandie | 2006 - 2010 | Tous droits réservés